09 juin 2005

Bientôt, la traçabilité humaine ?

Bien avant qu'il soit question du passeport numérique, la société Applied Digital Solution (ADS) s'est livrée aux Etats-Unis, à la demande d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, à des tests portant sur la traçabilité humaine. Des animaux et des êtres humains volontaires ont servi de cobayes à cette expérience grandeur nature de géolocalisation. On leur a greffé sous la peau un récepteur GPS de 6 cm de diamètre pour 1 cm d'épaisseur, antenne et batterie rechargeable (par induction électrique) comprises. D'après Peter Zhou, vice-président d'ADS, les tests se sont révélés plus que concluants et devraient, à terme, ouvrir la voie à des applications nouvelles. Parmi celles-ci figure, en tête de liste, l'implantation des récepteurs GPS sur les "individus à surveiller de façon impérative", tels que les multirécidivistes sous tutelle, les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer ou diminuées intellectuellement, ainsi que sur les animaux de compagnie qu'il sera ensuite difficile d'abandonner. Pour les personnes atteintes de pertes de mémoire, il est même possible d'étoffer les récepteurs d'agents logiciels comportant des numéros de téléphones afin que leurs proches soient prévenus, en cas de nécessité par l'envoi de messages électroniques.

Juin 2005 PC Expert


Posté par jhsjhs83 à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bientôt, la traçabilité humaine ?

Nouveau commentaire