17 mai 2005

A PROPOS DE LA SUPPRESSION DU JOUR FERIE


A PROPOS DE LA SUPPRESSION DU JOUR FERIE

( le lundi de Pentecôte)

Un exemple concret :

José gagne 9.89 € de l'heure et travail 151 h 67 par mois pour un salaire de 1500.00 €

Quelles incidences de cette journée de travail gratuite ?

POUR LE PATRON :

Si José avait reçu son salaire pour ces 7 heures de travail, cela aurait représenté pour le patron :

9,89 € X 7 h + 25 % (majoration heures supplémentaires) = 86,54 €

40 % de cotisations sociales = 34,61 €

soit un total de = 121,15 €

Le patron va verser à la Caisse de la solidarité :

1500 € X 12 mois x 0,3 % = 54,00 €

Gain pour le patron : 121,15 € - 54,00 € = 67,15 €

Plus une journée de production supplémentaire et les profits qui vont avec !

POUR LA SOLIDARITÉ :

Versement à une caisse des 0,3 % = 54,00 €

( Caisse de collecte des fonds gérée par la sécurité sociale )

Manque à gagner pour la Sécurité sociale sur le salaire non versé :

- part patronale (40 %) = 34,61 €

- part salarié (22 %) : 19,04 €

Soit un total de = 53,65 €

Gain pour la Caisse de solidarité : 54.00 € - 53,65 € = 0,35 €

Pour José : le plaisir d'avoir travaillé gratuitement une journée.

A qui cela profite-t-il donc ?


Posté par jhsjhs83 à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur A PROPOS DE LA SUPPRESSION DU JOUR FERIE

Nouveau commentaire